L’agriculture est un secteur d’activité fortement dépendant de l’énergie, qui peut représenter 12 à 20% des charges variables d’une exploitation (1). Or, c’est également un secteur qui a un rôle important à jouer dans la production d’énergie renouvelable, en particulier dans la méthanisation et le photovoltaïque. Pour les agriculteurs, les opportunités sont multiples : diversifier les revenus, augmenter l’autonomie énergétique et aider à l’adaptation au changement climatiques.

C’est également une démarche qui s’inscrit dans l’aménagement du territoire et qui va avoir un impact sur son contexte économique, environnemental et social.

Chez CVE, lorsque nous déployons un projet de centrale solaire ou une unité de méthanisation, nous sommes attachés à respecter cet équilibre et à inclure les acteurs du territoire aux projets. Nos offres pour les agriculteurs s’inscrivent dans cette démarche. Marie-Laure Charlot, responsable développement biogaz, et Clément Heirwegh, responsable offre agrivoltaïsme, nous expliquent comment.

agriculture et énergies renouvelables

Quel est l’intérêt pour un agriculteur de se lancer dans la méthanisation ?

Marie-Laure :

« La méthanisation présente plusieurs aspects pouvant optimiser la rentabilité d’une exploitation agricole tout en s’inscrivant dans une démarche globale de transition énergétique.

C’est d’abord un bon levier de diversification des revenus, car l’agriculteur va pouvoir revendre sur le réseau l’énergie produite à partir de matières agricoles issus de son élevage et des environs (effluents d’élevage, cultures intermédiaires, résidus de culture).

La méthanisation permet également de réduire les charges de l’exploitation agricole. Sur les achats d’engrais azotés, un agriculteur peut économiser jusqu’à 50 % grâce à une substitution des engrais chimiques par l’utilisation d’un engrais organique naturel issu du processus de méthanisation,le digestat, aux propriétés fertilisantes et amendantes.

C’est ce que nous proposons à travers notre offre RegeneR : un service agronomique complet d’épandage des digestats, en circuit court. »

Que peut apporter une centrale solaire à une exploitation agricole ?

Clément :

« Le solaire photovoltaïque est déjà très répandu chez les éleveurs, que ce soit pour des hangars de stockage ou de stabulation. Mais on peut aller plus loin en développant un co-usage vertueux du foncier pour l’agriculture et pour la production énergétique en installant la centrale directement au sol. Chez CVE, lorsque nous installons une centrale solaire sur une terre destinée à l’élevage, nous sommes attentifs à ce qu’elle respecte les différentes contraintes de l’exploitant comme le besoin de pâturer ses bêtes, le passage des tracteurs, la récupération d’eaux, le besoin de mettre en place des haies pour . Les panneaux peuvent protéger les animaux des zones de chaleur et faciliter la pousse de l’herbe sur la prairie. »

C’est tout l’enjeu des solutions agrivoltaïques que nous développons sur sol : l’installation solaire doit prendre en compte les contraintes de l’exploitant Par exemple, CVE travaille avec les entreprises SigueSOL et Telaqua pour développer des structures innovantes en bois avec des panneaux bifaciaux disposés à la verticale et intégrant également un système de récupération d’eau

Nous menons actuellement des suivis agronomiques avec l’INRAE sur nos installations afin d’évaluer le bien-être animal et les phénomènes d’evapo-transpiration des sols, avec des capteurs d’humidité au pied des panneaux.

En quoi CVE est-il un partenaire privilégié des agriculteurs ?

Marie-Laure :

« Notre principal atout, c’est notre ancrage local. Pour réussir un projet de méthanisation ou de centrale solaire, il est indispensable d’en faire un projet de territoire qui bénéficie à l’agriculteur et également à d’autres acteurs du territoire : citoyens, collectivités locales, autres acteurs économiques et autres agriculteurs.

En s’inscrivant dans une démarche collective et territoriale, les projets de production d’énergie renouvelable que nous déployons renforcent ainsi la

C’est pourquoi nous mettons en place une démarche de concertation très tôt dans le projet avec les acteurs concernés. Nous offrons une démarche clé en main et nous accompagnons l’agriculteur sur tout le cycle de projet : étude de faisabilité, démarches administratives, financement, construction et exploitation. »

Clément :

« Nous pensons que la place d’un agriculteur est au cœur de la dynamique de son territoire. Lancer un projet de centrale photovoltaïque ou d’une unité de production de biogaz n’est pas pour nous une simple prestation de service, mais véritablement une aventure collective.

Dans les projets que nous déployons, les agriculteurs participent à la prise de décision et, s’ils le souhaitent, au capital du projet.

Nous recherchons ce partage de la valeur entre producteur, agriculteur et territoire, il est le garant de la pérennité de l’unité de production et de son impact positif pour tous. »

biogaz agriculture

Les évolutions du contexte climatique et de l’agriculture mondiale sont en train de modifier les enjeux des exploitations françaises. Chez CVE, nous sommes convaincus du rôle des agriculteurs dans les dynamiques territoriales, et nous pensons que l’énergie renouvelable fait pleinement partie des leviers permettant de développer cette dynamique.

En intégrant à nos offres l’ensemble du cycle, de la production au retour à la terre, nous accompagnons les agriculteurs dans des projets impactants, cohérents et pérennes. Pour tout savoir sur nos offres et étudier vos possibilités, prenez RDV avec nos experts !

Contactez un expert solutions solaires
Contactez un expert solutions biogaz