Chez CVE, nous avons la conviction qu’il faut donner du sens pour permettre à chacun de s’engager de manière libre et responsable dans notre projet d’entreprise. Nos équipes pèsent fortement sur la réussite de notre aventure du fait du degré d’autonomie, d’initiative et de responsabilité qui leur est donné. Le groupe affiche un turn over quasi nul, ce qui s’explique en partie par un processus de recrutement exigeant. Nous passons beaucoup de temps avec les candidats et les surprenons souvent à aborder des sujets déconnectés en apparence des exigences du poste, mais qui nous donne des indications précieuses sur leur savoir être, leur comportement individuel, leur engagement et de manière générale leurs qualités humainesAussi, l’arrivée d’un nouveau collaborateur est toujours une aventure qui passe par plusieurs étapes.

recrutement énergies renouvelables

Crédit photo : A&S Photographes

La dimension humaine comme élément clé du recrutement 

Le groupe CVE est avant tout un projet humain. Dès la création de l’entreprise il y a 10 ans, les trois fondateurs ont mis cette dimension au cœur de la définition du projet d’entreprise. La croissance rapide que nous connaissons nécessite de recruter régulièrement de nouveaux collaborateurs, et malgré un secteur où les candidats sont parfois moins nombreux que les postes proposésnous déployons un processus de recrutement exigeant et bienveillant. Nous prenons le temps de connaître le candidat et d’évaluer ses savoir-être autant que ses compétences techniques…

Un processus qui se déroule en trois étapes : 

  • Un premier entretien avec notre équipe Projet Humain permet d’échanger sur notre vision de l’entreprise responsable et la capacité du candidat à s’intégrer dans ce projet par son profil comportemental et son savoir-être ; 
  • Un entretien avec le manager de l’équipe dans laquelle le futur collaborateur s’intègrera, au cours duquel les compétences professionnelles et la capacité à compléter l’équipe sont également validées ; 
  • Pour les candidats retenus à l’issue de ces 2 premiers entretiens, la troisième étape est une mise en situation, à laquelle l’un des fondateurs de CVE assiste, en plus du manager et d’un membre de l’équipe Projet Humain.

Paradoxalement, alors que le marché de l’emploi dans les énergies renouvelables est plutôt en tension, ce soin particulier apporté à la phase de recrutement et notre haut niveau d’exigence permettent à CVE d’attirer et recruter des candidats de grande valeur, aux profils variés, dont les compétences, le savoir-être et les qualités humaines enrichissent notre culture d’entreprise et notre aventure.  

Crédit photo : A&S Photographes

Diversité des métiers et mobilités 

Chez CVE, 98% des contrats de travail sont des CDIDans le détail, ce ne sont pas moins de 30 métiers qui sont représentésEn effet, le groupe internalise l’ensemble de la chaîne de valeur, du développement des projets à la mise en service des centrales et leur exploitation dans la duréeAvec la croissance de CVE et le lancement de nouvelles activités (comme la fourniture d’énergie), le groupe a créé de nouvelles équipes, comme une direction dédiée aux marchés de l’énergie, et donc recrute en conséquence. 

Il existe également une mobilité interne fonctionnelle et / ou géographique. En France et dans nos filiales au Chili et aux Etats-Unis, des postes sont régulièrement ouverts pour accompagner notre développement, et sont toujours proposés en interne avant d’être partagés en externe. Certains collaborateurs ont ainsi eu l’occasion de changer d’activité, soit en passant d’une énergie à l’autre, soit en évoluant professionnellement vers des métiers nouveaux, de fonctions administratives et commerciales au pilotage des questions de qualité, sécurité et environnement par exemple. 

Qu’il s’agisse de postes nécessitant des expertises spécifiques ou bien de postes dans les fonctions support clés, cette diversité des métiers et la mobilité que nous proposons séduisent des candidats dont les profils variés vont soutenir notre croissance rapide. 

La phase d’intégration, notre “onboarding 

L’accueil d’un nouveau collaborateur est une phase essentielle de son intégration au sein du groupe, et nous estimons chez CVE que cette étape doit être particulièrement soignée. Ainsi, chaque collaborateur est accompagné dans sa nouvelle fonction à travers un parcours d’intégration, que l’on nomme “onboarding, comme pour dire “bienvenue à bord”. 

Ce parcours se déroule au siège du groupe, à Marseille. Il permet au nouvel arrivant de rencontrer l’ensemble des managers des différentes activités de développement, financement, construction, exploitation et fourniture d’énergie, ainsi que les fonctions support. Ceci représente en moyenne 45h pour un nouvel arrivant, dans les mois suivant son arrivée.   

En parallèle, un mail de bienvenue lui est envoyé quelques jours avant son arrivée chez CVE, avec la capture écran du message de présentation fait par son manager auprès de toutes les équipes de CVE, et accompagné du « welcome book ». Ce dernier est un document d’une trentaine de pages, avec des informations à la fois sur la vision, la culture de CVE mais également des données très pratiques, et qui répond généralement aux nombreuses questions qu’on se pose lorsqu’on rejoint une entreprise.

Rejoindre CVE en période de confinement 

Avec la crise sanitaire et le confinement qui s’en est suivi, il a fallu comme partout nous adapter et faire preuve d’agilité et inventivité. Cette situation n’a cependant pas modifié nos perspectives de recrutement et l’accueil de nos nouveaux talents. Chez CVE, nous sommes tous habitués au télétravail, qui est proposé à tous les salariés dans le cadre d’une charte déployée dès 2016. Nous avons tous les outils pour continuer à collaborer à distance et du point de vue des équipes en place, la transition a été relativement facile.  

Il nous a semblé essentiel de poursuivre les onboardings en cours, à distance, pour les salariés arrivés entre février et mars (une dizaine en tout) et ceux nous rejoignant courant avril. Les sessions d’onboarding ont donc toutes été maintenues par les responsables d’activités à distance. Nos fondateurs, qui ont l’habitude de petit-déjeuner avec les nouveaux arrivants, ont maintenu ces rencontres à distance, avec un café virtuel. Notre équipe Projet Humain est présente auprès des nouveaux collaborateurs pour s’assurer de leur bonne intégration et recueillir leurs impressions. Et les témoignages sont positifs !

« Finalement, je suis ravie de participer et ça fait très plaisir de revoir des têtes que l’on avait l’habitude de croiser tous les jours » 

« J’ai suivi 2 onboarding depuis le confinement et ça se passe plutôt bien. Il y a un peu moins d’échanges avec les présentateurs. C’est toujours un peu moins chaleureux et personnel des conf call qu’en vrai. Mais je suis content d’apprendre ce que font les autres équipes ? » 

Pour adapter l’intégration, les équipes accueillant un nouveau collaborateur ont mis en place des visioconférences quotidiennes informelles, le temps d’un café, pour discuter de tout, sauf de travail. Chaque jour, une personne de CVE externe à l’équipe est invitée à une de ces « visio », ce qui permet à la personne nouvellement recrutée de découvrir progressivement l’ensemble de l’entreprise à travers la personnalité de chacun, en dehors du cadre du travail.  

CVE a également un réseau social d’entreprise qui fonctionne particulièrement bien dans la situation de confinement et permet à tous de garder le contact, de continuer à partager l’information et d’accueillir les nouveaux arrivants. Bien sûr, cela ne remplace pas totalement les contacts physiques, mais cela réussit plutôt bien et nous permet de poursuivre nos recrutements et maintenir l’intégration de nouveaux collaborateurs. Nous prévoyons d’ailleurs d’accueillir nouvelles personnes avant la fin du confinement d’ici au 11 mai. 

Rejoignez-nous