La méthanisation territoriale peut être un puissant allié des collectivités dans la gestion des biodéchets. Sujet majeur depuis le Grenelle 2 de l’environnement, le temps d’agir concrètement est venu. La loi de transition énergétique pour la croissance verte établit des obligations nouvelles dans la réduction des déchets ;  de nouvelles contraintes qu’il est possible de transformer en atouts avec des projets pensés globalement. A défaut, les collectivités qui n’auront pas réglé le sujet des déchets seront sanctionnées et devront s’acquitter d’une taxe prohibitive dès le 1er janvier 2024.

 

Déchets organiques : comment les limiter et les traiter ?

« Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas ». La limitation de la production de déchets organiques ne déroge pas à la règle. Mais au niveau d’une collectivité territoriale le sujet implique une prise en compte d’approches différentes. Pour atteindre les objectifs fixés par la loi, les collectivités ont ainsi trois leviers principaux :

  • La responsabilisation des citoyens, à travers des dispositifs fiscaux visant à inciter les contribuables qui produiraient trop de déchets à faire plus d’efforts, en intégrant une part variable dans la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. L’effet de cette taxe reste incertain ;
  • La réduction des biodéchets produits, par exemple en restauration collective ;
  • La collecte sélective et le recyclage : de plus en plus de communes mettent en place la collecte des déchets organiques, également appelés « biodéchets », pour une valorisation de la matière organique, sous la forme de biogaz ou compost, notamment.

L’interdiction de l’enfouissement de la matière organique contenue dans les biodéchets est au menu de la loi Grenelle 2, à l’horizon 2025, et a même été avancée à 2024 par le paquet économie circulaire issu de la directive européenne. Cela renforce l’intérêt d’agir sur le volume, le tri à la source, la collecte et le traitement des biodéchets. Ainsi, les territoires établissent des plans de gestion des déchets qui intègrent ces problématiques. L’ensemble des biodéchets produits sur le territoire est amené à être contrôlé : déchets verts des espaces publics, déchets alimentaires des cantines, déchets organiques domestiques…

 

Les projets de méthanisation territoriale ont le vent en poupe

« La méthanisation présente l’intérêt de permettre une valorisation énergétique avec la production de biogaz, et une valorisation matière, du fait de l’utilisation possible du digestat (solide et liquide) en amendement organique ». C’est ce qu’on peut lire dans le plan régional de prévention et gestion de déchets de la Région Sud.

Chez Cap Vert Energie nous en sommes convaincus : la méthanisation est le procédé le plus abouti pour la valorisation des déchets organiques. Elle permet une transformation complète des déchets au bénéfice de l’ensemble de la collectivité. Du point de vue économique et écologique, l’installation d’une unité de méthanisation sur le territoire d’une collectivité présente un bilan très positif.

D’abord elle permet un débouché de proximité à la collecte, c’est-à-dire que le déchet  sera traité et valorisé au plus proche du lieu de production. Voici qui est déjà bon pour le bilan carbone. Ensuite, le biométhane est une énergie renouvelable utilisable directement par les usagers des réseaux de gaz. La valorisation du biométhane ainsi produit est double : l’utilisation comme carburant dans les moyens de transports collectifs par exemple présente un débouché très vertueux. Le surplus est quant à lui réinjecté dans le réseau de gaz pour les autres usages. Les revenus de ces valorisations permettrons de participer aux finances locales par effet d’imposition. . Enfin, le procédé de méthanisation produit un amendement organique, le digestat, qui permet un retour au sol de la matière organique favorisant ainsi la régénération de la qualité et de la fertilité des  terres agricoles. En substitut des engrais d’origine fossile, le digestat ainsi épandu répond aux besoins d’une agriculture de proximité et raisonnée.

 

Les solutions de méthanisation intégrées de Cap Vert Energie

Ce n’est donc pas par hasard que la méthanisation est plébiscitée par les collectivités. Néanmoins les projets nécessitent une maîtrise de nombreux maillons de la chaîne. Depuis la collecte des matières organiques jusqu’à  leur valorisation en agriculture, beaucoup de métiers différents entrent en jeu.

Chez Cap Vert Energie, nous avons compris que les collectivités avaient besoin d’un accompagnement global sur la question du biogaz. C’est pourquoi nous avons mis en place des solutions complètes, qui intègrent une grande partie de la chaîne.

En préambule, nous menons une phase d’étude pour évaluer justement le potentiel d’un projet et conseiller les collectivités sur l’optimisation de ce dernier. Ensuite tout commence au stade de la collecte. Nous n’assurons pas directement des biodéchets triés à la source, mais traitons avec des partenaires publics ou privés pour récupérer la matière organique. Nous pouvons parfois inclure une étape de déconditionnement à ce stade permettant de séparer la matière organique de potentiels indésirables comme les plastiques

La recherche de l’engagement des habitants de la collectivité est importante pour la réussite des projets. Nous proposons pour cela de les associer directement, au stade de la concertation comme au stade du financement, à l’aide d’outils participatifs qui rencontrent un grand succès.

Une fois l’unité de méthanisation implantée, nous sommes aux côtés des collectivités dans la gestion du biogaz, et celle de l’amendement organique, le digestat utilisé en agriculture. Sur ce dernier point, nous allons bien au-delà de la production de ce digestat puisque nous accompagnons les agriculteurs dans l’analyse des sols, l’évaluation des quantités nécessaires et jusqu’à l’épandage lui-même, toutes ces solutions dédiées à l’agriculture sont regroupés dans notre offre Regener.

 

Vous êtes une collectivité et vous voulez que nous discutions de votre projet ? Prenez contact avec notre équipe Biogaz, nous vous répondrons rapidement et pourrons vous présenter nos solutions en détail